To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Carl Victor Heljestrand

Carl Victor Heljestrand est né le 30 janvier 1816 à Eskilstuna, en Suède. Son père Alderman Olof Heljestrand (1781-1837) crée une fabrique de couteaux à Eskilstuna en 1808. Jusqu’à la première moitié du XXe siècle, Eskilstuna était véritablement une ville de coutellerie en Suède. Plus de 40 ateliers spécialisés dans la fabrication de couteaux existaient alors dans la ville. Au début, la production de l’atelier d’Olof Heljestrand comprenait des stylos en acier, des ressorts pour montres et des scies, puis s'est orienté vers la coutellerie avec des rasoirs coupe choux d'une grande qualité. A l’âge de douze ans, son fils Carl Victor Heljestrand, commence à travailler dans l'atelier de son père. Après la mort d'Olof en 1837, la fabrique est reprise par le fils ainé Nils Fredrik Heljestrand (1808-1868) et emploie alors 32 personnes. Le frère cadet Carl Victor y travaille jusqu'en 1843.

Carl Victor reçoit une bourse de l’institut technologique de Stockholm pour étudier et acquérir des compétences nécessaires à la production de produits de précision. A l’automne 1843, il part pour l'Angleterre où il obtient un emploi à l'usine de couteaux Parker & Lindby à Sheffield.

À la fin de l’année 1845, de retour à Eskilstuna en Suède, il fonde sa société C.V. Heljestrand.
ll commence modestement son activité de coutelier dans un petit local et initie une production de ciseaux, de fourchettes, de rasoirs et de tire bouchons. Trois ans plus tard, il s’agrandit en changeant de local. La production peut augmenter et sa société se développe.

Carl Viktor Heljestrand meurt en 1861 de la tuberculose à seulement 45 ans. Après sa mort, son entreprise à la recherche d’un repreneur fut rachetée par la coutellerie Kindal.