To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Mogens Ballin

Mogens Ballin, né en 1871 à Copenhague et mort en 1914 à Hellerup, est un peintre et orfèvre danois. Formé dans une académie privée, il découvre l'art français chez Mette Gauguin l’épouse du peintre Paul Gauguin, qui est d’origine suédoise et qui vit à Copenhague alors que son mari est à Paris. En 1889, il voyage à Paris, avec dans sa poche une lettre de recommandation de Mette Gauguin pour son mari. Il prend contact avec les peintres modernes et devient, grâce à Verkade, un fidèle du " temple des Nabis ", pour lesquels il organise en 1893 une exposition à Copenhague. Il n'a laissé que peu de tableaux, surtout des paysages et des natures mortes dans le style de l'école de Pont-Aven et des Nabis. Après 1900, il abandonne la peinture pour se consacrer à l'art décoratif.

Mogens Ballin épouse en 1899 une femme d'origine française, Marguerite d'Auchamps rencontrée à Copenhague, dont il aura cinq enfants. En 1899, Ballin ouvre son atelier d’art décoratif à Tuborg, produisant des pièces en laiton et en métal. Il s’inscrit dans le courant de pensée de William Morris et John Ruskin du mouvement anglais Arts and Crafts, en se concentrant sur la création de petits objets faits à la main à un prix abordable. Il travaille également avec Siegfried Wagner, qui contribue au développement de modèles et participe à l'exploitation de l'entreprise. Ils produisent ensemble une variété de pièces et les introduisent dans une exposition l'année suivante. Leur style est salué comme étant à la fois épuré et simple tout en restant dans l'air du temps.

C'est aussi en 1901 qu'un jeune compagnon, Georg Jensen est intégré à l’atelier, ce qui contribue à solidifier leur style. Ballin a toujours été ouvert aux expérimentations et aux idées nouvelles. Homme profondément philosophique, Ballin s’intéressait à tous les mouvements au sein des arts et restait toujours en contact avec les tendances.

A partir de 1902, Ballin réussit à s’imposer au niveau international, ce qui permet à son entreprise de croître. Au moment où Georg Jensen part pour créer son propre atelier en 1904, l’entreprise de Ballin compte 28 employés, la majorité se faisant connaître dans le monde de l'orfèvrerie et des arts décoratifs au Danemark.

Sa femme décède en 1907 et, peu à peu, il abandonne la peinture et l’orfèvrerie, il vend son atelier à Hans Peter Hertz. Ce dernier continue à fabriquer les objets conçus par Ballin pendant un certain nombre d'années en les signant HB (Hertz-Ballin).

Mogens Ballin se dédie à l'éducation de ses enfants, dont plusieurs entreront dans les ordres, et meurt en 1914 des suites d’une longue maladie.